La lettre du président

Janvier 2017

Le peintre, le sculpteur, le plasticien répondent à un appel intérieur. Une sollicitation dont l’origine peut échapper voire surprendre qui amènera à la recherche du beau et de l’harmonie sources d’éveil et d’ouverture aux hommes et au monde.

En misant sur son imaginaire, l’artiste parcours un chemin proche de celui du chercheur. Un chemin exigeant ou se côtoient recherche et connaissance, poésie, éveil et foi.

La création artistique est exigeante. Elle demande le geste juste et les outils. Elle requiert la patience et courage. L’œuvre d’art existe par celui qui la regarde. Sans ce regard, le tableau est œuvre morte. Il prend sens en ce qu’il produit – émotion, étonnement, rejet ou adhésion. Il éveille les sens et l’esprit. Il est ouverture et invitation à la beauté pour peu que le spectateur ne soit pas en résistance.

Jean-Claude Derré